Citation :

«  Le corps est notre instrument personnel à la manière d’un instrument de musique dont on veut apprendre à jouer. Il faut l’explorer et le maîtriser. La façon d’y arriver est faite de concentration et de détente. C’est ainsi que chacun peut arriver à comprendre les particularités de sa constitution et savoir ainsi dans une large mesure se soigner lui-même. »

Elsa GINDLER (1885-1961)

Facebook

Blog APEBS asbl

Benoit Istace

Vous êtes ici : Accueil > Benoit Istace

Benoit Istace en séance d'Eutonie avec son épouse ChristianneBenoît Istace donne des cours d’eutonie individuels ou de groupes en séances hebdomadaires. Il anime aussi des et des journées ponctuelles d'Eutonie à Heusy, Bruxelles, Liège, Charneux (Herve), Hannut, ainsi qu'à l'étranger.

« J’ai fait mes études d’éducateur A1 suivies d’une spécialisation en psychomotricité.

J’ai travaillé en IMP avec des enfants débiles légers, j'ai eu l'occasion de rencontrer Gerda Alexander à Leuven, de participer à Talloires à des stages qu'elle animait puis j'ai entrepris, en 1971, une formation en Eutonie avec Gerda Alexander dans son école de Copenhague.

Reprise du travail en IMP avec en parallèle une activité comme indépendant complémentaire. Après 2 ans, j’ai choisi de me consacrer à la diffusion de l’Eutonie dans la lignée de Gerda Alexander et j’ai donc travaillé à temps plein dans cette pratique.

J’ai enseigné l’eutonie :

  • aux CEMEA, Centre d’Etude aux Méthodes d’Education Active
  • dans le cadre de la formation de la Thérapie du Développement de la Ligue belge d’Hygiène Mentale à Bruxelles et ce pendant 10 ans
  • à l’EBEGA (Ecole Belge d’Eutonie Gerda Alexander®) pendant 10ans en tant que co-directeur
  • à la Haute Ecole Léon-Eli Troclet à Jemeppe-Liège, en section psychomotricité
  • en promotion sociale au CPSE (Centre de Promotion Sociale pour Educateurs)

Depuis 1975, je pratique l'eutonie et je sensibilise les clients en eutonie par des cours hebdomadaires individuels ou collectifs mais aussi j'anime des stages, des week-end et des journées en différents endroits.

Je reçois des adultes ou des enfants en fonction de leurs demandes et de leurs besoins.

J’ai, avec des collègues, lancé un cursus de formation complémentaire en eutonie. »